Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

REFLEXION ET PARTAGE

REFLEXION ET PARTAGE

Des écrits sur mes reflexions du moment: histoire, philosophie, théologie, mes escapades, mais aussi des textes sur la nouvelle langue française


COURS N3 JESUS ET LE PEUPLE : MC 1,14 – 36

Publié par MAX DUJEAN sur 30 Avril 2016, 13:46pm

Catégories : #THEOLOGIE

COURS N3 JESUS ET LE PEUPLE : MC 1,14 – 36

COURS N3 JESUS ET LE PEUPLE : MC 1,14 – 36

LA JOURNEE TYPE MC 1,14 – 45

On parle de journée type dans la mesure, où le rédacteur évangélique offre à ses lecteurs un exemple caractéristique d’une journée du ministère public de Jésus.

LE PREMIER SOMMAIRE versets 14-15

Les sommaires sont des résumés qui servent de transition dans le récit, et de lien entre divers groupes de péricopes. Ici, il s‘agit de la charnière entre le prologue et de la présentation du ministère de Jésus.

Ø Le rédacteur évangélique situe d’abord le début du ministère public de Jésus dans : le temps (verset 14a) et l’espace. La Galilée contrée des nations (Is 8,23), région de brassage entre Juifs et Païens.

Ø Puis l’évangélique énonce en quoi consiste le ministère de Jésus : Jésus commence à annoncer la bonne nouvelle qui vient de Dieu pour les hommes : «le temps est accompli et le règne de Dieu s’est approché : convertissez-vous et croyez à l’évangile ».

Ø Parler d’accomplissement, c’est dire qu’on entre dans le temps où l’attente d’Israël est comblée. Le dessein de salut de Dieu a trouvé en Jésus son accomplissement : il est le messie qui mène l’histoire à sa fin.

Ø Les évangiles ne donnent jamais une définition du règne de Dieu mais on en découvre, des aspects au travers des paraboles (versets 4,26-30). Dans l’évangile selon Marc, le règne de Dieu est le mystère d’une parole qui vient dans le monde (verset 4,11) ; c’est une réalité d’accueillir dans le quelle il s’agit d’entrer (versets 9,47 ; 10,15.23-25), dont on peut être proche (verset 12,34) et que l’on attend (verset 15,43).

Ø L’appel à la conversion renvoie à la prédication des prophètes (verset : Jérémie 18,11 ; 25,5 ; 35,15) et à celle de Jean Baptiste. Ici, la conversion est liée la foi en la bonne nouvelle. Il ne suffit pas de savoir que le règne de Dieu est devenu proche, il faut encore se tourner vers lui, s’engager dans une recherche active de ce règne.

L’appel des premiers disciples

Le rédacteur de l’évangile relate cet appel sous la forme classique des récits de vocation (versets 1R 19,19-21). Dans ce type de récits, le canevas est le suivant :

Ø Initiative de celui qui appelle : ici, celle de Jésus qui pose son regard successivement sur quatre pêcheurs. Simon et son frère André, Jacques et Jean son frère

Ø Mission de l’appelé : Jésus les invite à venir, à sa suite, arracher les hommes à tous les maux, la mer étant le symbole des puissances du Mal et de la mort que Dieu seul peut dompter (versets 4,35-41) ; l’emploi du futur : je ferai de vous, indique que le moment de la mission n’est pas encore venu.

Ø Mention de l’efficacité de la parole de l’appelant dont témoignent la réponse immédiate et l’adhésion totale de l’appel : la réaction, les quatre hommes quittent tout : leur travail, leur famille, pour suivre Jésus (versets 18 ; 20b)

Ø Par son récit, le rédacteur évangélique présente le modèle idéal de la façon dont tout disciple, tout chrétien, doit répondre à l’appel de son seigneur et consentir aux exigences radicales de cette adhésion au Christ : donner au Seigneur la primauté dans leur vie

COURS N3 SEANCE N2 : PREMIERES MANFESTATIONS DE LA BONNE NOUVELLE (versets 21-31)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents